Un nouveau modèle d’apprentissage initié par l’EMLyon et IBM Zoom sur La collaboration digitale : une discipline essentielle

Enseignement supérieur : la multidisciplinarité pour relever le défi de l’hybridation
 

Sur le pôle universitaire Léonard de Vinci à La Défense, les futurs ingénieurs apprennent aux côtés des futurs managers et fans d’Internet. Mieux Brouaye-Rouyres-Pôle-Léonard-de-Vinci-300x199encore, ils apprennent parfois ensemble ; et voilà ce qui fait la marque de fabrique du pôle.

L’ESILV, l’EMLV, l’IIM sont volontairement regroupées sur le même site. Les étudiants des 3 écoles peuvent ainsi expérimenter l’hybridation dans le cadre de projets en équipe, qui les immergent dans un contexte similaire à celui de l’entreprise.

Une hybridation qui sera poussée plus loin l’année prochaine selon Pascal Brouaye, président du pôle universitaire. En effet, 20% des cours seront communs aux 3 écoles. Ils concerneront les « Soft Skills » telles que l’innovation et la gestion de projet.

 

Lire l’interview de Pascal Brouaye et Nelly Rouyrès, président et vice-présidente du pôle universitaire Léonard de Vinci, parue sur le blog Orientation du Monde. 

 

Retour

Partager cette page sur :