L’impact du Cloud sur les nouveaux métiers : Rencontre-petit déjeuner organisé par CINOV-IT Actualités Trophées Educnum  / Les meilleurs projets de protection de la vie privée récompensés

Visuel-cérémonie635x365Près de 150 personnes réunies le jeudi 19 mai dernier pour promouvoir l’égalité hommes-femmes et la promotion des métiers d’ingénieur(e)s à l’occasion de la cérémonie Ingénieuses’16

 

Organisé par la CDEFI avec l’appui de ses partenaires (Pasc@line, l’Agence universitaire de la Francophonie, Elles bougent et Femmes Ingénieurs et placée sous les hauts patronages du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) et du Ministère des familles, de l’enfance et des droits des femmes, le Trophée a cette année été remis à 3 écoles, 2 élèves ingénieures et une femme ingénieure. 

 

Ainsi, parmi les 46 projets d’écoles déposés, les projets retenus sont : 

  • celui de l’INSA de Lyon en tant qu’école la plus mobilisée
  • celui de l’ENSI Poitiers en tant que projet le plus original pour la création des Lady’s commandements entre autres
  • celui de Télécom SudParis, pour la création d’un SPOC « Féminin/Masculin dans le monde du numérique : Voyage et découvertes » sur le Moodle pour les étudiant-e-s de 1ère année 

 

Sur les 120 candidatures d’élèves ingénieures, ce sont celles d’Agathe BRUSSET, élève-ingénieure à l’ESTIA, et de Sabrina BELBOUCHE, élève-ingénieure à l’Ecole nationale polytechnique d’Oran, qui sont sorties du lot. 

 

Enfin, c’est Anne-Sophie BLAU, chef du service d’ingénierie des facteurs humains chez Areva, qui a reçu le prix de la Femme Ingénieure, désignée parmi les 78 autres candidates.

 

Cette 6e édition du Prix Ingénieuses s’est illustrée par les interventions (entre autres) de François Cansell, président de la CDEFI, Raodath Aminou, ingénieure, co-fondatrice de la start-up OptiMiam, Etienne Parizot, astrophysicien, professeur de physique à l’Université Paris VII et membre fondateur de #JamaisSansElles et Diane Baras, responsable des programmes sciences – France au sein de la Fondation L’oréal. 

L’assemblée était elle-même multiple, car elle comprenait, outre les partenaires et directeurs d’écoles, les élèves de 3e du collège Les Vallées de la Garenne-Colombes et les élèves participant au programme Wi-FiLLES. 

 

 

Lire le communiqué de presse

 

Retour

Partager cette page sur :